Ateliers à destination de professionnels

La compagnie propose plusieurs ateliers pour les professionels :


« Masques dévoilés »

« Il y a des visages plus beaux que les masques qui les couvre »

Jean-Jacques Rousseau (extrait de l’Emile ou de l’éducation)

15 participants

Dans notre quotidien, nous sommes porteurs de masques de manière consciente ou inconsciente, ils nous protègent, nous dissimulent, nous permettent de ne pas perdre la face ou de tenir une place, d’entrer dans un rôle. Le masque, émanation de notre visage, parle directement de notre identité.

Pénétrer dans le monde du masque c’est découvrir le monde des symboles : masques de carnaval, masques de rituels, masques du théâtre. C’est aussi apprendre à jouer avec son image dans un contexte rassurant et sécurisant.

Dans ce stage, je propose de confectionner son propre masque en partant de son visage. Quoi de plus intime? En prenant soin de soi et de l’autre, il s’agira d’installer une relation de confiance pour offrir la possibilité à chacun de déployer sa créativité. Nous aborderons des techniques simples afin de pouvoir compléter cette recherche avec une approche théâtrale. Le théâtre, d’après A. BOAL, « naît lorsque l’être humain découvre qu’il peut s’observer lui-même et à partir de cette découverte, commence à inventer d’autres manières d’agir ». Nous tenterons ensemble de faire apparaître d’autres masques à travers des situations improvisées et des sculptures (théâtre image) mettant ainsi les corps en jeu.

OBJECTIFS DE FORMATION

  • Découvrir un univers artistique et créatif
  • Prendre soin de soi et de l’autre
  • Développer l’estime et la confiance en soi
  • Valoriser le potentiel créatif de chacun
  • Trouver et prendre du plaisir au sein d’un vécu de groupe
  • Réfléchir ensemble
  • Apprendre des techniques de créations dans une perspective de transmission
  • Apprendre à parler de son vécu interne, en mettant des mots sur ses émotions.

MODALITES PEDAGOGIQUES

  • Création des masques : plâtre, modelage, peinture, bricolage créatif.
  • Travailler autour du processus de création : l’inspiration et la confusion, l’exploration et le lâcher prise, le geste imaginé et le geste réalisé… ressentir des émotions contraires, les partager.
  • Approche du théâtre qui mettra en jeu à la fois le corps, la voix et le groupe et sûrement les masques…
  • Espace de parole afin de faire émerger émotions et associations ainsi que dynamique de groupe.
  • Quelle part de soi, quelle place pour l’autre, quelle fonction a le cadre dans la construction de cet objet?
  • Quel devenir pour ce masque/oeuvre d’art?

Intervenants :

Fabienne Chazel, comédienne, Art-thérapeute, Educatrice à la PJJ

 


L’Art et l’Enfance

Problématique

Le (toute)petite enfance est une période où le petit d’homme qui découvre son environnement, et construit doucement, sa propre image à partir de sa rencontre avec le monde extérieur. Il est dans l’expérimentation apprenant par exemple à quoi servent ses mains, les objets qui l’entourent et découvrir la gravité. C’est une période où les perceptions sensorielles sont reines.

Partir du récit de souvenirs c’est partir de soi, de ses ressentis et émotions afin d’entrer dans le processus créatif qu’est déjà la reconstruction d’un souvenir. Un retour vers ses propres perceptions soutiendra cette visite du passé.

Entrer dans le processus de création, comme entrer dans le relation à l’autre est un chemin hourlé d’étapes et de passages à expérimenter.

Objectifs

1- Mettre en exergue le processus créatif

A partir de jeux de théâtre, partir des pratiques quotidiennes des professionnelles de l’enfance

Etablir un parallèle entre le processus créatif et la relation

Proposer une aventure de création collective à destination des Tout Petits

2- S’engager dans un processus de création afin de l’éprouver

Se mettre en « je » dans une aventure artistique

Valoriser le potentiel créatif de chacun en partant de l’individuel pour aller vers le collectif

Vivre les émotions liées au processus artistique et les mettre en mots

S’engager à différentes places dans le processus de création: comédien, mise en forme, en scène

Contenu

Cette formation va permettre de valoriser le processus créatif en oeuvre dans la pratique professionnelles quotidiennes, de rendre visible les ponts entre l’individuel  et le collectif, liens incontournables à l’émergence d’une forme artistique. Elle ouvre un espace de dialogue entre les participants, en vue d’une construction commune qui sera mis en valeur grâce aux propositions théâtrales expérimentées en vue d’une restitution.

Méthodes pédagogiques

Training théâtral pour l’ensemble du groupe afin de créer une dynamique de groupe,

Travail d’écriture, de mise en mots, en image à partir de jeux autour des sens

Entretiens individuels, technique de recueil de récit de souvenirs

Recherche et élaboration d’une forme artistique à destination des enfants

Réalisation, éventuellement, représentation théâtrale c’est à dire rencontre d’un public

Intervenante

Fabienne Chazel, Art-thérapeute

 


Je lis donc je vis: le kamishibaï

Problématique

La lecture est un moment de transmission. Elle implique l’engagement du lecteur au niveau corporel, corps et voix,  porteurs des émotions liées à l’histoire racontée.

Le Kamishibaï est un petit théâtre de papier d’origine japonaise. Il se situe entre la lecture, le conte et le théâtre. Après sa période de popularité au Japon, il est souvent utilisé dans l’apprentissage de la lecture. Le principe est que pour chaque image correspond un phrase.

Réaliser un Kamishibaï, c’est entrer dans le processus créatif, faire émerger sa subjectivité mais aussi entrer dans l’univers du symbole c’est à dire trouver le chemin pour passer des mots à l’image et inversement.  Cela permet de questionner ce qu’est la transmission au travers de la lecture.

Publics visés

Tout professionnel en lien direct avec des enfants en bas âge ou en difficulté dans l’apprentissage de la lecture et de l’écriture.

Groupe de 12 stagiaires ( création de binôme de travail)

Durée

5 jours entiers

Objectifs

1- La lecture

Le choix des histoires

Des livres à image comme oeuvres littéraires

Travail de la respiration, de la voix et du corps

Entrer dans la lecture autrement/ le jeu

2- La réalisation des images

Passage de la phrase à l’image

Travail collectif et individuel à partir de dessins et de collages

L’entrée dans le symbole

3- Faire lecture à des enfants: Expérimentation

Aller à la rencontre d’un groupe d’enfants autour des kamishibaï réalisés; il est important d’accueilir les retours des enfants et peut être leur proposer de se l’approprier;

Deux formules d’expérimentation sont envisageables:

  • soit à l’issue du stage avec un groupe d’enfants désigné en amont selon la tranche d’âge et le nombre;
  • soit sous forme de recueil et d’échanges suite à une expérimentation sur le terrain de chaque professionnel associé à la formation (une demi journée un mois après le stage)

Contenu

Cette formation propose la transmission d’une technique de mise en forme d’un récit. A la fois basé sur l’oral et sur l’univers visuel, elle sollicite les stagiaires au niveau de leur créativité. Elle permet d’appréhender dans sa globalité la création d’un outil pédagogique en vue de la transmission de la lecture et a pour but d’offrir une autre façon d’entrer avec les enfants dans l’univers du livre.

Méthodes pédagogiques

Training théâtral pour l’ensemble du groupe afin de créer une dynamique de groupe,

Lire et conter, travail sur la respiration, la voix et l’ancrage corporel,

Réalisation des dessins pour illustrer l’histoire,

Réunion des images et des mots,

Expérimentation: accueil (si possible ) d’un groupe d’enfants en fin de stage en vue d’une présentation des Kamishibaï ou retour sur pratiques de terrain.

Intervenante

Fabienne Chazel, comédienne, Art-thérapeute, éducatrice à la PJJ durant 14 ans.

 


L’accompagnement

Problématique

Le travail éducatif est désigné comme un accompagnement. Qu’est-ce que recouvre ce mot si on se place en tant que travailleur social auprès du jeune enfant ou auprès de personnes désignées comme « empêchées ».

La dépendance du tout petit enfant est une évidence et découle de son évolution physiologique. Qu’en est-il de ce lien de dépendance avec d’autres publics?

A partir de son étymologie, « marcher avec un compagnon », nous proposons une expérimentation concrète de l’accompagnement au travers des jeux de théâtre et d’explorations sensorielles. Ce dispositif permettra à chacun de partir de son éprouvé partagé avec le groupe et mis en mots dans un espace d’analyses de ce vécu ouvert à la pratique professionnelle.

Public visé

12 personnes qui vivent cette posture professionnelle, dans leur travail quotidien ( quelque soit leur fonction: éducateurs, secrétaires, cuisinières, responsables de structure..) auprès de publics variés.

Durée

Trois jours

Objectifs

1- Expérimentation

A partir de jeux de théâtre et d’explorations sensorielles, nous proposons un dispositif d’accompagnement.

Expérimenter la place de l’accompagnant

Expérimenter la place de l’accompagné

2- Mise en mots

Partir de son vécu personnel aux différentes places expérimentées;

Qu’est ce qui est en jeu? Dans le corps, dans la relation;

A partir de cette mise en mots, re partir vers l’expérimentation

Contenu

Cette formation propose un aller/retour entre les émotions liées à l’éprouvé et la mise en mots. Elle ouvre un espace de dialogue bienveillant entre les participants, en vue d’une réflexion commune autour de la posture d’accompagnant. De ce vécu personnel, nous proposerons d’établir ensemble les fondamentaux, en mettant en évidence ce qui est en jeu et essentiel dans le corps et dans la relation.

Méthodes pédagogiques

Training théâtral pour l’ensemble du groupe afin de créer une dynamique de groupe, et d’entrer en tact et en contact.

Travail sur la voix afin d’ appréhender ses différentes couleurs et facettes ( en lien avec l’émotion)

Expérimentation ludique du dispositif

  • Exposition sensorielle crées sur des matières diverses,
  • Jeu du Guide et de l’Aveugle dans la découverte des différents éléments d’une exploration sensorielle.
  • Recueil collectif des ressentis
  • Construction groupale d’une définition de l’accompagnement
  • Alternance des différentes places possibles
  • Lien directe avec la pratiques professionnelles (la troisième journée pourrait se dérouler après un retour sur le terrain)

Intervenantes

Fabienne Chazel, Comédienne , Art-thérapeute et ancien éducatrice à la PJJ

Laure Guolo, Formatrice consultante, ancienne éducatrice à la PJJ

 


Le theatre dans la prive en charge à visée therapeutique

Espace de jeu, de Création : un autre point de vue vers soi

Rencontrer le processus de création théâtrale, au sein d’un groupe contenant et sécurisant afin d’éprouver les jeux et enjeux de cet espace d’expression de soi et de percevoir les points de rencontre et d’appui de ce média d’une infinie Richesse humaine.

Public et Compétences Requises

Travailleurs sociaux, médico sociaux, éducateurs

Objectifs de Formation

Expérimenter et s’exprimer autour des différentes étapes du processus de création théâtrale ;

Entrer dans le jeu et en définir les contours ;

prendre soin de soi et des autres ;

prendre du plaisir et valoriser le potentiel créatif de chacun.

Créer des passerelles de l’individu au groupe et du groupe vers l’individu

Méthodes pédagogiques

Training quotidien de comédien mélangeant les apports des travaux d’E. Barba, d’A. Boal, de M. Feldenkrais, de C. Stanislavski ainsi que de la danse ; aperçu de différentes techniques théâtrales afin de choisir la forme artistique ; Espaces de jeux, d’échanges, d’associations et d’élaboration du projet collectif. Travail d’écriture corporelle. Dynamique de groupe. Expérimentation de places différentes et réalisation d’un spectacle.

Intervenante

Fabienne Chazel

Comédienne, metteuse en scène,

art-thérapeute, éducatrice

Durée

5 jours